• Manuscrits et livres de cuisine

    Nous avons tous aujourd'hui, un livre de recettes de cuisine dans un placard. Soit de notre maman, soit d'une librairie dans laquelle nous l'avons acheté. Aujourd'hui il y à tant de livres de recettes, que nous ne saurions quoi choisir tant le choix est vaste. Entre les grands chefs, les revues gastronomiques, les spécialités des régions, voir des pays, la cuisine bio etc.…

    Depuis les débuts de l'imprimerie, de grandes quantités de livres sont apparues dans diverses langues et dialectes. Mais si nous remontions un instant le temps et arrêtons nous en 1802. Première invention et utilisation du mot " gastronomie" par Joseph de BERCHOUX dans un de ses livres. Remontons encore un peu le temps si vous le voulez bien et arrêtons-nous en Europe du 13ème au 16ème siècle.

    A cette époques, les grandes personnalités partageais une connaissance et une culture sur l'art culinaire qui permis de voir l'apparition d'une centaine de livres dans toute l'Europe. Cela fait peu vous me direz, mais pour l'époque c'est déjà énorme. On en trouve en Italie, Allemagne, Danemark, Espagne…et bien entendu écrit en différentes langues comme le catalan pour l'Espagne, le latin pour la France ou le toscan pour l'Italie.

    Je pensais que le " Viandier de Taillevent " était le premier des livres, mais je me suis bel et bien trompé. En commençant quelques recherches, j'ai trouvé bien des controverses sur le sujet. En effet, on trouverai sur cet ouvrage des recettes venant d'un manuscrit bien plus ancien qui n'est autre que le manuscrit de Sion. Manuscrit dont on ne connais pas l'auteur, parvenu sous forme de parchemin de 13 cm de large par 195 cm de long. Il aurai été daté vers 1300 de notre ère et serai peut être la copie d'un manuscrit plus ancien.

    Bien entendu il y à le tout premier connu de l'époque Romaine, " De re coquinaria d'Apicius " ou l'art culinaire d'Apicius, compilation de recette du IV siècle.

    Après on trouve un autre manuscrit, mais bien plus long cette fois, connu sous le titre " Anonyme Andalou " . Ce manuscrit date du 1er tiers du 13ème siècle. Il à été traduit en espagnol et édité avec 526 recettes en 1965 à Madrid.   La cocina hispano mogrebi en la epoca almohade segun un manuscrito anonimo "Livre sur la cuisine en Afrique du Nord et en Andalousie au temps des Almohades" . Une réédition a été faite en 2005 aux éditions TREA S.L. : La cocina Hispano-Magrebi durante la epoca almohade.

    Puis on trouve en Italie le " liber de coquina " " libre de coquina en catalan ", le Tractatus de Modo vers 1300 , au Danemark, le " Libellus de arte coquinaria " " peu de choses sur l'art de la cuisine en latin " ou encore le " libre de Sent Sovi " en Catalogne. 

    Tous ces ouvrages nous montres que la grande cuisine à toujours existé et j'ne vous ai pas mis le nom de tous les ouvrages que l'on connais de l'époque.

    Les fruits et légumes ont évoluer ainsi que les épices qui ce sont propagés à travers le monde grâce aux navigateurs et aux marchés. 

    La gastronomie à toujours rassemblée les hommes et de grandes décisions ce sont prises à ce moment là, car oui on peu le dire aujourd'hui l'art culinaire rallie les hommes et crée des liens. 

    Donc il y aura toujours quelqu'un pour écrire un livre de recettes, et ca depuis la nuit des temps.

    Manuscrits et livres de cuisine

     

     

     

     

    « Brouet de choux au lardRaves ou navets au cumin et à la rue »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :